Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 16:57
Photo par https://www.flickr.com/photos/jar0d/

Photo par https://www.flickr.com/photos/jar0d/

Jamais on n'aura autant pu voter dans ces élections et ça n'aura jamais été autant inutile.

Les primaires de la droite ont été une réussite. Le problème c'était que le vainqueur était une bombe à retardement (dont on ne sait toujours pas qui a appuyé sur le détonateur). Les politiques devraient savoir depuis l'affaire DSK qu'il vaut mieux avoir un candidat qui n'ait pas de tare majeure... A bien y regarder beaucoup des candidats à droite avaient déjà employé des membres de leur famille comme assistants parlemnetaires, ça se faisait à une époque et ils pouvaient potentiellement tous exploser comme Fillon. La droite a un problème de renouvellement de ses leaders qui n'a pas l'air d'être parti pour se régler.
 

Pour la gauche, c'est l'absence d'accord qui a miné la campagne. En 2011, Martine Aubry qui avait fait 43% au premier tour s'était rallié à François Hollande. Cette année le silence de Manuel Valls puis son appel à voter Emmanuel Macron a rongé les voix de Benoît Hamon. Jean-Luc Mélenchon n'a pas non plus joué le jeu de la primaire  et il en a bénéficié en aspirant les électeurs PS mais il lui a manqué le noyau dur d'électeurs PS. Tous les efforts des électeurs de gauche pour être présents au second tour ont été ruinés par des calculs de passage en force et des dénis de démocratie.

Mentions spéciales à François De Rugy qui rallie Emmanuel Macron le candidat probablement le plus pro nucléaire de cette campagne et François Hollande qui omet de prendre le bulletin de Benoît Hamon. Merci pour les électeurs.

 

 

Toutes ses manoeuvres aboutissent à ce que chaque camp espérait: un duel avec le FN.

Et voici le dernier candidat républicain qui fait exactement comme les autres et tente de passer en force en transformant ce vote en adhésion.

Par pitié, on veut bien essayer de rattraper une dernière fois cette catastrophe mais politiques de tous bords, pour la première fois de cette campagne soyez à la hauteur !

Repost 0
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 21:53

C'est en lisant un article du Monde parlant du décollage de certains candidats dans les sondages mais aussi sur les réseaux sociaux que je me suis demandé quelle était la réalité de ces allégations car chaque élection amène son lot de surprises.

Je me suis alors souvenu que Twitter possède une API ouverte aux développeurs qui permet d'aspirer quelques statistiques de manière très limitée. Après une demi journée à lire la documentation de twitter, survoler les conditions juridiques et jouer avec les implémentations qui en sont faites que j'ai réussi à finaliser un petit morceau de script qui permet de collecter les statistiques sur les derniers followers d'un utilisateur.

En gros, twitter permet de récolter des données de 3 000 comptes toutes les 15 minutes, je me suis limité à 1 000 comptes par candidat à la présidentielle pour tous les candidats parce que...ça ne coûte guère plus de travail de tous les traiter et que ça me fait aussi plaisir de les traiter à égalité.

Sur de petits candidats, ça peut représenter une partie non négligeable de leur parc mais sur les gros, c'est un instantané assez court, très limité et très probablement pas représentatif mais ça a l'avantage de faire cogiter. Et voici ce que ça donne après un petit traitement LibreOffice.

Langue configurée dans le compte twitter pour chacun des 1000 derniers followers au moment de l'interrogation de twitter.

Langue configurée dans le compte twitter pour chacun des 1000 derniers followers au moment de l'interrogation de twitter.

J'ai filtré les langues les plus majoritaires pour que le tableau soit plus lisible.

Autre stat, twitter donne la date de création du compte que j'ai retranscrite en journée d'ancienneté du compte. Un compte "nouveau" est un compte créé le jour même et qui adhère dans la foulée au candidat, "semaine" un compte qui a entre 1 et 8 jours d'ancienneté au moment de l'adhésion, "mois" entre 9 et 31, etc...

Ancienneté de création des 1000 derniers comptes ayant followé un candidat au moment de l'interrogation de twitter.

Ancienneté de création des 1000 derniers comptes ayant followé un candidat au moment de l'interrogation de twitter.

Repost 0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 21:14

Sur internet, le compteur est perçu une valeur: qui a des followers, des signataires, des adresses emails... Y a-t-il des moyens de s'assurer de l'authenticité des chiffres annoncés ?

La vérification de l'adresse email

La norme décrivant le format des adresses emails est relativement complexe et généralement mal implémentée sur les sites qui effectuent un contrôle. Il vaut mieux donc effectuer un contrôle minimal et envoyer un email avec un lien de confirmation pour s'assurer que la boite existe bien. L'absence de ce lien de vérification est généralement le signe que le site essaie de gonfler ses statistiques.

Courbe des graphes

Sur les petits volumes on ne distingue pas grand chose, mais sur les gros les graphes d'audiences sont généralement trompeurs et contrintuitifs. Ils ont globalement des formes sinusoïdales avec des maximas le jour et des minimas la nuit. S'il y a beaucoup d'évènements, la courbe apparaît comme lisse et linéaire si l'on zoom suffisamment sur une période temps courte. Les effets d'annonces: pubs, diffusion d'articles des presses créent des pics temporaires et irrégularités dans ces courbes.

Les tendances

Google permet via googletrends de comparer les recherches sur google de deux ou plusieurs évènements entre eux. On peut alors s'assurer que les compteurs sont similaires pour des trends comparables. Si les informations ne sont pas cohérentes: par exemple si on a un évènement A avec un compteur fort mais trend faible et évènement B avec un compteur faible et trend fort, c'est potentiellement le signe que le compteur de l'évènement B est artificiel.

L'accès aux logs

L'accès aux logs peut donner des résultats: pour donner plus d'authenticité à ses compteurs, un fraudeur peut utiliser un générateur aléatoire, or en informatique ces générateurs sont pseudos aléatoires et possèdent des défauts statistiques (cf premier chapitre de l'art de la programmation de D. Knuth). Théoriquement, il doit être possible de mettre en évidence ces défauts.

Il est également possible d'"acheter des votes" et lorsque l'on s'adresse à celui qui a le plus bas prix, on a affaire à un pirate informatique. Le pirate possède une base de machines infectées (entreprises, particuliers) et leur demande d'aller visiter une page, signer une pétition, créer un compte etc... Ce genre de comportement a un défaut: si une entreprise a été infectée, toutes ses machines zombies vont se connecter, on voit alors dans les logs la totalité de l'entreprise qui se connecte sur un nombre limité d'adresses IP (voire une seule).

Conclusion

Il n'existe pas de méthode facile, fiable et répétable pour s'assurer de l'authenticité de ces chiffres. Il faut essayer de recouper les éléments et surtout comprendre quelle était la logique mise en place par le gestionnaire pour évaluer la fiabilité de ces infos.

Repost 0
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 13:21

François Hollande

Même si j'y pensais lors de la rédaction du dernier article, l'annonce de François Hollande a été une surprise pour moi. Pas mal de choses ont été dites sur son bilan, mais curieusement on ne parle plus de son livre: était-ce un message préfigurant sa "non entrée dans la course" ? J'ai le sentiment que d'ici quelques années les français seront nostalgiques de son mandat vues les difficultés qui s'annoncent.

Sa position vis à vis de la justice était insultante mais je l'ai surtout trouvée révélatrice de son caractère: au fond si François Hollande rabaisse les magistrats, c'est parce qu'il pense que la distance qu'ils ont avec les justiciables leur rend la vie plus facile que la sienne où il arbitre avec des gens qu'il connaît. Il me semble qu'il montre ici son incapacité à faire son autocritique.

Cette remarque dédouane aussi partiellement Christiane Taubira dont on dit qu'au final elle aura assez peu fait à la justice. Quand on connaît la position du président c'est déjà bien d'avoir réussi à tenir le poste.

L'obsolescence des sondages

Les résultats des dernières élections nous montrent que les méthodes de sondage sont devenues obsolètes. Beaucoup d'électeurs ne répondent pas aux instituts, vont voter en masse et font la différence, on en a eu la preuve à la primaire de la droite.

Nicolas Poirier propose un indicateur très simple basé sur les statistiques mises à disposition par Google.

Il existe de même certaines Intelligences artificielles qui utilisent les réseaux sociaux pour prédire les résultats des élections

J'ai un avis plus modéré sur la question mais je pense que les gens "se sentent" plus libres d'exprimer leur opinion sur Internet et donc qu'un indicateur google (90% des recherches sur le web) ou qu'une IA sera plus efficace pour donner une tendance qu'un institut de sondage avec ses 1000 personnes interrogées dont un bon lot ne veut pas répondre.

Google trends

A defaut d'IA, si on applique l'indicateur de Nicolas Poirier que donne-t-il sur les primaires à gauche sur les 30 derniers jours?

D'abord, je pense qu'il est faussé pour l'instant pour Valls qui bénéficiait de sa médiatisation de premier ministre (et qui a bénéficié de l'effet démission d'Hollande).

Il montre ensuite que le choix se fait plutôt entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Méluchon mais que le premier s'érode alors que le deuxième fait preuve d'endurance.

Google trend "gauche" sur 30 jours

Google trend "gauche" sur 30 jours

Quand on compare avec la primaire de la droite, on mesure le manque d'engouement pour cette primaire et que les "leaders" du graphe précédent sont très loin derrière: le "sursaut" de Valls est mineur en comparaison.

Droite vs gauche

Droite vs gauche

Et le FN dans tout ça? Il semble avoir disparu. Je suis allé voir les statistiques de 2012 et en comparaison, il montrait des scores comparables alors qu'il est ici relégué au dernier plan.

Tous

Tous

Quelle conclusion tirer ?

Il faut se méfier de ces courbes, c'est le candidat qui fait la campagne. La seule chose que j'y verrais, c'est que personne ne fait mieux qu'Alain Juppé et que personne ne semble pouvoir y arriver pour l'instant.

Mode de scrutin à la primaire de la gauche

Il est difficile faire des propositions mais ce post de blog avait attiré mon attention.

Ce mode de scrutin permet de sélectionner le candidat qui agrège le plus d'adhésion, neutralise les manoeuvres tactiques classiques d'alliance du deuxième tour et évite les effets néfastes des petits candidats.

Au lieu de voter pour un candidat, vous évaluez chaque candidat et la comparaison des évaluations donne le candidat qui a le plus d'adhésion.

Les inconnues de ce mode de scrutin: il n'a jamais été utilisé, il n'y a qu'un tour (surprise du vainqueur), le mode de calcul peut susciter la défiance...

Repost 0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 18:58

La primaire de la droite et du centre s'est achevée et il est intéressant d'essayer d'en tirer des leçons.

 

Je suis reconnaissant à Alain Juppé d'avoir dignement mené sa campagne ce qui n'est plus arrivé depuis ... 15 ans ? Je suis persuadé que s'il avait pu aller au bout de la campagne et être élu, j'aurai grimacé lors de son mandat mais le fait est que j'ai adhéré à ses valeurs et à la façon dont il a mené sa campagne. Et lorsqu'il a admis sa défaite, il a tenu un discours républicain en nous incitant à trouver un candidat qui pourrait prendre le relais.

 

Dans un second temps, il faut reconnaître que la victoire de François Fillon est forte et exemplaire: il a su trouver ce qui rallie son camp, il n'est mêlé à aucune affaire,  il a fait campagne sur le terrain et gagné une primaire ouverte. Il faut arrêter de faire des calculs de politique politicienne et s'inspirer de la méthode pour construire une alternative.

 

Les méthodes traditionnelles de sondage ont commencé à s'effriter en 2002 et sont devenues obsolètes, nous l'avons vu lors des élections américaines et nous venons de le voir dans cette élection. Attendre les 2 derniers mois pour faire campagne est une erreur, la méthode n'a pas réussi à Sarkozy en 2007 et ne marchera plus. Elle laisserait le temps à François Fillon de faire des propositions plus neutres pour gagner encore du terrain pendant qu'il n'y aurait pas de challenger en face.

 

La gauche, le centre et leurs sympathisants ont besoin d'une primaire ouverte leur permettant de choisir celle ou celui qui peut avoir une chance de gagner et il faut qu'elle ou il ait le temps de convaincre les gens de se rallier.

Repost 0
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 16:03

Affaire peu connue du grand public, Newsoo.fr était une société permettant d’avoir accès aux Newsgroups. L'éditeur a été condamné à six mois de prison avec sursis et à payer 20 000 euros pour la SACEM (article de Next Inpact dont je me suis inspiré).

Le but n'est pas ici de donner un avis sur la question juridique du dossier car ce n'est pas mon domaine mais de parler des passages du jugement qui m'ont interpelés sur la technique.Je donne ici mon avis et n'ai qu'une connaissance relative du sujet mais qui m'a l'air déjà plus au fait que ce j'ai pu lire dans le jugement.

Pour comprendre ce qui s'est passé, il faut une petite explication de ce que sont les Newsgroups.

 

En 1979, un groupe d'étudiants de Caroline du Nord créent un réseau de forum (à l'image des forums web actuels) reliés entre eux. Ce réseau est organisé en groupes dont les noms sont un peu construits à l'inverse des URLs des sites web.

Pour donner un exemple fr.education.entraide.maths est un groupe de langue française sur lequel on peut venir demander de l'aide sur les mathématiques. Au contraire du web, pas besoin de moteur de recherche (qui n'existaient pas à l'époque) pour trouver le groupe dont on a besoin, un peu de jugeote suffit...

 

Les utilisateurs du réseau se connectent au serveur récupèrent les messages dans le groupe pour les lire et éventuellement postent leurs questions/réponses et autres commentaires. Les logiciels qui permettent d'utiliser ces réseaux ressemblent pour les utilisateurs fortement à ceux qui envoient les emails.

Bientôt, ils éprouvent le besoin de joindre des logiciels à leurs messages. Cette pratique étant optionnelle et fortement consommatrice de ressources, elle est limitée à certains groupes que l'on qualifie de binaires (en opposition aux groupes qui contiennent du texte).

 

Avec le temps (milieu 90), les serveurs gagnent en puissance et les accès à ces réseaux se démocratisent avec l'arrivée des fournisseurs d'accès à Internet grand public. Les pirates  profitent alors des fonctionnalités des groupes binaires pour y poster des logiciels piratés...Et vous l'aurez compris Newsoo permettait entre autres de télécharger illégalement différents types de fichiers.

Pour ma part, c'est un service que j'ai découvert en école d'ingénieur, très pratique à une époque où il n'avait pas de moteur de recherche efficace mais aussi difficile à maintenir. En effet, le serveur auquel vous êtes relié est lui-même connecté à d'autres qui ne lui envoient pas forcément l'intégralité de tous les groupes.

 

Il faut comprendre que c'est un réseau où chaque groupe d'administrateur définit ses règles et il est fréquent de ne pas avoir tous les messages d'un groupe ou de ne voir que certaines réponses et de n'avoir l'historique que sur une période restreinte appelée durée de rétention (car il faut un budget pour cet espace de stockage).

 

Pour me faire une idée, je suis allé voir ce matin si la partie texte des newsgroups étaient encore active et après quelques recherches pour trouver un serveur français gratuit, je suis rapidement tombé sur ça (durée de rétention 1 mois):

fr.rec.jardinage (cliquez pour aggrandir)

fr.rec.jardinage (cliquez pour aggrandir)

Le tribunal a retenu que Newsoo (je grasse les passages qui m'interpèlent):

« proposait à ses clients payants, non pas un service de stockage de données provenant de tiers, mais un accès, sélectionné par ses soins, à des groupes binaires du réseau Usenet.

Cette implication dans le choix des accès, puisqu'1/15 seulement des groupes Usenet étaient accessibles via newsoo.fr et que ce choix s’est porté notamment sur des groupes binaires permettant le téléchargement illégal, fait obstacle à la qualification revendiquée d’hébergeur ».

 

Il faut voir ici qu'il existe 150 000 groupes sur usenet (source le jugement) que beaucoup sont inactifs ou peu actifs, que conserver des groupes de toutes les langues présente peu voire aucun intérêt et donc 10 000 groupes maintenus proprement, c'est déjà un travail important et ça pourrait déjà contenir 95% de la partie active de usenet lisible par des français anglophones.

Le "notamment" n'éclaire pas non plus sur la part des groupes binaires vs texte: en volume de trafic un film DVD fait 4 Go alors qu'un message texte fait un million de fois moins...

Edit du 01/11/2016: Il existe une petite phrase humoristique célèbre au sujet de l'accès complet à usenet.

"Even more amazing was the realization that God has Internet access.  I
wonder if He has a full newsfeed?" (Matt Welsh)

Il est possible que la montée en puissance des machines et des connexions réseaux ait rendue cette phrase obsolète mais la petite connexion que j'ai faite me laisse à penser que c'est toujours un peu le chaos.

Une grosse partie du jugement cherche également à démontrer que l'activité de newsoo ne relève ni de l'opérateur technique, ni de l'hébergeur mais du logiciel. Je ne partage pas cet avis.

 

Historiquement, les fournisseurs d'accès à Internet ont été les premiers fournisseurs d'accès à USENET, c'est typiquement un service de FAI:

FDN est le premier FAI Français (juin 1992) encore en activité et l'un des premiers services (peut-être le premier) qu'ils ont fourni était les newsgroups.

Wanadoo fournissait un accès (j'ai retrouvé rapidement un lien d'utilisateur CA MARCHE PAS  de 2002)

AOL a fourni un accès jusqu'en 2005.

Avec la baisse des utilisateurs et les risques juridiques, il ne reste aujourd'hui plus que Free.

Edit du 06/11/2016:

Dernière partie que je voudrais commenter:

«Le tribunal retient que le statut d'hébergeur, défini par l'article 6 I 2° de la LCEN comme étant la mise à disposition du public par des services de communication au public en ligne par le stockage de signaux, d'écrits d'images de sons ou de messages de toute nature fourni par des destinataires de ces services ne caractérise pas l'activité du site newsoo.fr»

Le protocole NNTP traite de messages. La RFC 977 (1986) faisait le parallèle avec SMTP utilisé pour les emails:

«The news server specified by this document uses a stream connection (such as TCP) and SMTP-like commands and responses.»

Cette RFC est devenue obsolète mais il est possible de trouver deux articles de Stéphane Bortzmeyer résumant le sujet sur des RFC .

Le premier sur les protocoles de bavardage  qui explique le mode de propagation des articles par les news et le deuxième qui détaille le format des messages.

Le reste du jugement dit d'autres choses sur la personnalité de l'éditeur qui dépasse le côté technique et que je préfère ne pas aborder vu que je ne suis pas familier de ces procédures.

Edit du 01/11/2016: Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion et aller faire un tour sur fr-newsnet. Vous pouvez peut-être utilisé votre logiciel de gestion d'emails pour y accéder (usenet fonctionne sur la base de messages envoyés à des serveurs, ce ne sont pas les mêmes mais il y a une analogie): Windows Live Mail, Thunderbird.

Pour ce qui est du serveur, il faudra essayer dans cette liste.

Repost 0
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 11:28
Photo par https://pixabay.com/en/users/TheDigitalWay-3008341/

Photo par https://pixabay.com/en/users/TheDigitalWay-3008341/

Je ne prétends pas être un pro de la sécurité mais je voudrais vous expliquer pourquoi il est si difficile de choisir un mot de passe qui résiste. Je ne vais pas vous parler de la gestion des mots de passe et des problèmes qui en découlent mais simplement du cas où le site où vous vous êtes inscrit s'est fait hacker et où les mots de passe ont été dérobés.

Quelqu'un a donc volé les mots de passe (dont le vôtre) d'un site et ceux-ci sont protégés par un chiffrement. Deux options s'offrent à lui: faire une attaque par dictionnaire ou faire une attaque par force brute. Notez également que ce type de fichier se revend, il y aura donc probablement plusieurs personnes qui essaieront de trouver votre mot de passe.

L'attaque par dictionnaire consiste à prendre tous les mots d'un dictionnaire et à essayer de les transformer avec des règles. Pour vous donner une idée de règle simple: prendre un mot, mettre la première lettre en majuscule et rajouter un chiffre à la fin. Pour échapper à une attaque par dictionnaire, il faut donc ne pas avoir un mot qui soit ou ressemble à celui d'un dictionnaire en utilisant ces règles et c'est là que ça se corse.

Au milieu des années 2000, un site aux états unis s'est fait voler plusieurs millions de mots passe et catastrophe... ils n'étaient pas chiffrés. De ce fichier, les hackers ont créé des règles de transformation de mots de passe qui sont basées sur les comportements humains de mémorisation. Quand on utilise ces règles sur un fichier classique, elles déchiffrent beaucoup de mots de passe quasi instantanément.

Il faut également aussi savoir qu'il existe des fichiers de mots de passe crackés qui circulent sur Internet. Quand le vôtre est trouvé, il rejoint une liste et devient inutilisable.

La conséquence c'est qu'il vaut mieux éviter d'utiliser un mot de passe construit sur un mot du dictionnaire ou un ancien mot de passe avec des règles qui vous permettent de le mémoriser facilement.

L'attaque par force brute est plus basique: le programme va simplement essayer d'utiliser toutes les lettres et chiffres (voire tous les symboles) de votre clavier pour trouver votre mot de passe. Ça a l'air extrêmement inefficace à premier vue... mais la puissance des ordinateurs allant grandissante, des mots de passe qui étaient difficile à trouver il y a 5 ans ne le sont plus actuellement...

L'ANSSI propose une page pour évaluer la sécurité de votre mot de passe. Rappeler vous également que cette sécurité diminue avec les progrès en informatique. Vous pouvez voir sur cette page que l'ANSSI recommande à l'heure actuelle pour une sécurité moyenne des mots de passe de 16 caractères alphanumériques (l'alphabet tout minuscule ou majuscule ET chiffres).

Notez au passage le mot de passe que vous demande votre banque pour vous connecter.

En conséquence, si vous voulez que votre mot de passe résiste à une attaque dictionnaire et un brute force, il vous faut 16 caractères alphanumériques sans moyen mnémonique.

Dans une société où nous sommes poussés à la facilité pour enregistrer nos mots de passe et à tout avoir en un click, mémoriser 16 caractères est contrenaturel et il existe une autre possibilité, celle de la phrase de passe.

Au lieu de prendre des lettres au hasard, on choisit 4 ou 5 mots du dictionnaire au hasard (ou presque) de manière à former une phrase de plus de 20 caractères tout en minuscule. Prenez des noms, des adjectifs, des verbes peut-être conjugués, variez les langues, l'important c'est qu'il n'y ait pas de sens à votre petite suite de mot pour ne pas retomber dans le piège de l'attaque par dictionnaire. C'est long à taper mais on peut mémoriser facilement une suite de 4 mots.

Voilà brièvement ce que je peux conseiller pour avoir au moins un mot de passe qui résiste. Malheureusement, ce n'est pas une protection absolue: si par exemple, un site se fait hacker et qu'il stockait votre mot de passe en clair, il est grillé.

Pour pouvoir créer une stratégie de gestions mot de passe, il faut avoir quelques notions de sécurité mais ça se sera l'objet d'un autre article.

Repost 0
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 14:35

Avant tout de chose, je ne suis pas statisticien et il est possible que j'ai fait des erreurs (j'en ai relevé plusieures en me relisant).

J'ai aussi rencontré quelques problèmes classiques : caractères diacritiques dans les données, comportement différent du logiciel (windows 10, version ?), données manquantes, etc...

Finalement, je me suis arrêté sur les statistiques de TE car elles sont relativement succinctes.

Découpage en classes

Découpage en classes

Une analyse HCPC permet de classer les individus (ici les tribunaux) en classes.

L'arbre renversé que vous voyez défini où "je coupe". Si je coupe en haut, je définis deux classes d'individus et si je descend en bas, j'ai ai plusieurs. Après quelques essais je me suis arrêté à 4.

Découpage en classes des TE

Découpage en classes des TE

On voit que l'axe 1 porte 92.58% de l'inertie ce qui constitue l'essentiel de l'information.

Le premier groupe en bleu à droite constitue les tribunaux qui ont les traits les plus marqués puis viennent les groupes verts, rouges et noirs.

Projection des variables normalisées

Projection des variables normalisées

La projection des variables montre qu'elles sont toutes bien projetées (elles touchent quasiment le cercle).

Sur l'axe 1, les variables sont toutes fortement positives et proches de 1. Autrement dit, plus un individu est projeté à droite sur l'axe 1 et plus ces variables s'expriment.

Sur l'axe 2, la projection est nettement moins marquée et l'information portée n'est que de 3.1%. On remarque par exemple que les mesures d'AEO "s'opposent" aux mesures d'enquêtes sociales.

Repost 0
2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 14:42

Depuis le 13 Novembre, je comprend mieux pourquoi les parlementaires se sont rangés derrière le projet de loi sur le renseignement. Qu'aurait-on dit d'eux s'ils l'avaient rejeté ?

Le problème c'est qu'en suivant la presse, je m'aperçois que les terroristes communiquaient en clair, que le système policier français n'est pas adapté pour répondre à des situations de crises ou que les perquisitions ont été inefficaces. Au final, l'exécutif ne rend de compte à personne sur l'utilisation de ce système.

François Hollande a pris des actions drastiques, et s'il ne l'avait pas fait, vu son taux d'approbation dans les sondages, il aurait véritablement été obligé de démissionner. Mais il est probablement allé trop loin: quand je vois le taux d'approbation des mesures annoncées (prolongation/renouvellement état d'urgence, déchéance de nationalité...) > à 90%, je me dis qu'il aurait mieux fait d'en faire moins car il lui reste un an à tenir et au final, sa cote de popularité ne tient pas dans la durée.

Ces mesures si elles permettent au pouvoir de se maintenir en place à court terme, ne lui ont été d'aucune utilité pour les régionales. Et lorsque j'écoute les argumentaires de mon entourage, il n'y a plus aucune cohérence dans les propos qu'ils tiennent. Chaque proposition du gouvernement est basée sur un apriori, les gens se construisent des arguments délirants ne reposant même pas sur ce que les journalistes disent. La campagne de 2017 va être du grand n'importe quoi.

Il aurait mieux valu modifier la loi pour permettre à Trévidic de reprendre ses fonctions et le nommer à la tête d'une entité spécialement créée qu'aller verser dans le populisme et toucher à la constitution. L'opinion est devenu très instable, apparaître comme le seul garant du plan anti-terrorisme, c'est prendre le risque d'exploser en vol.

Repost 0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 12:08

Les dernières communications du gouvernement sur la grève des taxis et "l'attentat" en Isère m'ont profondément agacées et aussi surpris... Dissoudre Uber, communiquer sur un "coupable" en temps réel.. Je me suis demandé ce qui a bien pu créer ce discours et j'ai pensé aux statistiques.

Etude d'opinion sur le rôle de la femme au foyer

Etude d'opinion sur le rôle de la femme au foyer

Voici une étude d'opinion réalisée dans les années 70 sur le rôle de la femme dans le foyer. Dans un même questionnaire, on demande aux personnes quelle est leur modèle de la famille idéale puis quelle activité devrait exercer une femme dont les enfants vont à l'école. On créé alors le tableau ci-dessus en comptant les effectifs suivant leur réponse.

On utilise alors des méthodes statistiques pour analyser ses réponses, ci-dessous un graphe sur l'étude du dessus.

AFC de l'étude

AFC de l'étude

Ce graphe décrit si les opinions exprimées sont indépendantes les unes des autres. Sur le premier tableau, on voit juste globalement qu'il y a une certaine logique: quand dans le couple on considère qu'il est normal que seul le mari travaille, on pense également que la femme ne doit pas travailler.

Le diagramme en dit plus: la ligne horizontale est caractérisée par les points rouge soit le rôle de la femme au foyer: ce qui est à gauche va de pair avec la femme au foyer, ce qui est à droite pour le travail de la femme et au milieu ce qui est neutre.

Vous me direz que l'on enfonce des portes ouvertes. Oui mais il s'agit d'un exemple pour que vous constatiez que le modèle marche bien.

Grâce à cette étude, je peux prendre des questions qui ont l'air moins en rapport les unes avec les autres, je ne vous pose alors que les question indirectes et j'ai une probabilité de ce que vous pensez sur un autre sujet:

Par exemple, si vous me dîtes que le travail du mari est plus absorbant que celui de la femme, je sais que vous êtes plutôt favorable au travail de la femme.

Les politiques usent et abusent déjà de ce genre d'études: avez-vous déjà remarqué que les candidats pour lesquels vous ne voteriez pas font des propositions qui vous semblent absurdes.

Ils font réaliser des enquêtes d'opinion en associant des sujets et en extraient les sujets qui sont bien perçus par les gens susceptibles de voter pour leur sensibilité. Ces promesses créent l'adhésion des gens afin de gagner leurs votes.

On nous l'a dit, les boîtes noires de la loi sur le renseignement sont déjà en place, les méthodes statistiques sont connues depuis des années et la loi vient de passer les assemblées. Je me pose la question de savoir si le gouvernement a franchi le pas et mis en place les outils pour analyser l'opinion du public sur les sujets d'actualité. En opposition avec la population sur de nombreux sujets, ils espèrent regagner l'adhésion de la majorité en faisant de la démagogie en temps réel.

Repost 0

Présentation

  • : Apories
  • Apories
  • : Essais de réflexion sur notre société actuelle. RSS: http://feeds.feedburner.com/over-blog/qdQl
  • Contact

Recherche

Liens