Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 10:29

Jusqu'ici on expliquait la montée du FN par une démobilisation de "l'électorat traditionnel" or on voit ici que ce n'est plus le cas. Non seulement il progresse mais encore les jeunes constituent son électorat de prédilection;

Journalistes et politiques essaient de trouver différentes explications. Je pense que la raison fondamentale, c'est un rejet de la société. Il fût une époque où l'on pouvait dire qu'il suffisait de chercher du travail pour en trouver et celui qui n'en avait pas, c'était celui qui ne cherchait pas vraiment.

Cette époque est révolue, les jeunes et les classes touchées par le chômage ne trouvent plus nécessairement de travail et finissent par se retourner contre la société. Tenter de raisonner ces électeurs, c'est les conforter dans leur choix car ce qu'ils attendent c'est une réaction de la société qu'elle soit positive ou négative.

Le contre pourrait alors se faire par la remobilisation des troupes perdues en leur faisant prendre conscience que droite et gauche ont jusqu'ici toujours réussi à maintenir notre système de protection sociale (qui fait d'ailleurs partie de notre identité française). Les pays vivants en autarcie sont certes ceux qui sont le moins touchés par la mondialisation mais ce sont aussi les plus pauvres.

Pour l'instant, l'envolée reste circonscrite à cet électorat et demeure stérile car sans alliance. Elle pose néanmoins une question sur le comportement de l'UMP à l'avenir. Je me demande surtout comment vont réagir nos voisins car ce ne doit pas être agréable de se dire qu'on risque un jour de se réveiller à côté d'un pays fasciste,

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Apories
  • Apories
  • : Essais de réflexion sur notre société actuelle. RSS: http://feeds.feedburner.com/over-blog/qdQl
  • Contact

Recherche

Liens