Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 18:58

La primaire de la droite et du centre s'est achevée et il est intéressant d'essayer d'en tirer des leçons.

 

Je suis reconnaissant à Alain Juppé d'avoir dignement mené sa campagne ce qui n'est plus arrivé depuis ... 15 ans ? Je suis persuadé que s'il avait pu aller au bout de la campagne et être élu, j'aurai grimacé lors de son mandat mais le fait est que j'ai adhéré à ses valeurs et à la façon dont il a mené sa campagne. Et lorsqu'il a admis sa défaite, il a tenu un discours républicain en nous incitant à trouver un candidat qui pourrait prendre le relais.

 

Dans un second temps, il faut reconnaître que la victoire de François Fillon est forte et exemplaire: il a su trouver ce qui rallie son camp, il n'est mêlé à aucune affaire,  il a fait campagne sur le terrain et gagné une primaire ouverte. Il faut arrêter de faire des calculs de politique politicienne et s'inspirer de la méthode pour construire une alternative.

 

Les méthodes traditionnelles de sondage ont commencé à s'effriter en 2002 et sont devenues obsolètes, nous l'avons vu lors des élections américaines et nous venons de le voir dans cette élection. Attendre les 2 derniers mois pour faire campagne est une erreur, la méthode n'a pas réussi à Sarkozy en 2007 et ne marchera plus. Elle laisserait le temps à François Fillon de faire des propositions plus neutres pour gagner encore du terrain pendant qu'il n'y aurait pas de challenger en face.

 

La gauche, le centre et leurs sympathisants ont besoin d'une primaire ouverte leur permettant de choisir celle ou celui qui peut avoir une chance de gagner et il faut qu'elle ou il ait le temps de convaincre les gens de se rallier.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Apories
  • Apories
  • : Essais de réflexion sur notre société actuelle. RSS: http://feeds.feedburner.com/over-blog/qdQl
  • Contact

Recherche

Liens