Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 19:33

Pour revenir sur l'affaire Merah, j'étais au départ très sceptique quand on a commencé à nous abreuver d'éléments sur son dossier.

 

En fait, ma méfiance remonte à l'affaire Coupat. A l'époque, on découvre dans la presse des tentatives de "sabotage" de TGV... Alors que la pression monte, la police arrête un jeune homme: Julien Coupat dont on nous dresse un portait étrange. Il fait parti de l'UltraGauche, il a publié une revue philosophique qui contiendrait des idées pouvant expliquer ses actes terroristes, il se serait arrêter à proximiter d'une voie SNCF avant un incident. A ce que j'en ai lu dans la presse, je ne comprends pas sur la base de quoi, il a été condamné.

 

Mais voilà dans le cas de Merah, le dossier est bien plus solide et surtout ancien. Le magazine OWNI pointe du doigt qu'il aura fallu 10 jours entre le premier meurtre et la localisation du terroriste. Je me met à la place des policiers et je comprends que bien qu'il soit connu des services, il leur était impossible de faire le lien dans un premier temps.

 

Ce qui est beaucoup plus troublant, c'est l'absence de schéma logique dans l'enquête. Sans les autres crimes, dès le début, les forces de l'ordre sont sur la bonne piste, et dès les jours suivants, le lien est fait mais il faudra quand même 10 jours pour le localiser chez lui. Pourquoi une telle multiplication de données et de pistes et ces délais interminables ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Apories
  • Apories
  • : Essais de réflexion sur notre société actuelle. RSS: http://feeds.feedburner.com/over-blog/qdQl
  • Contact

Recherche

Liens